La direction de l’ancien président Donald Trump, PAC «Save America», se dirigera vers le deuxième trimestre de 2021 avec ce que ceux qui connaissent la situation appellent un Somme d’argent «gargantuesque» à portée de main.

Parce que le PAC dépose ses divulgations semestriellement, les chiffres officiels ne seront pas publics avant l’été, mais les liquidités disponibles pour Save America PAC s’élèveraient à 85 millions de dollars.

Une telle somme – qui ne fera sûrement qu’augmenter – donnera à Trump la capacité d’avoir un impact sérieux sur les élections de mi-mandat de 2022 alors que les républicains tentent de reprendre le contrôle de la Chambre et que Trump cherche à remodeler le GOP.

CONNEXES: Le lieutenant-gouverneur démocrate dit qu’il a été traité comme George Floyd et Emmitt Till pour des accusations d’agression sexuelle

GOP préoccupé par Trump pourrait nuire à leurs efforts de collecte de fonds

Bien qu’il y ait un certain désaccord au sein du Parti républicain sur à quel point aligner avec l’ancien président, le Comité national républicain et les bras de campagne du Congrès ne se soucient pas du fait qu’au moins une association avec Trump apporte des dons.

Le problème est que Trump a encouragé ses partisans à lui donner directement et à contourner les groupes républicains qui collectaient traditionnellement des fonds.

Le donateur républicain de longue date, Dan Eberhart, a déclaré: «L’appel de Trump à lui donner directement montre que les organes normaux du parti… vont devoir se battre pour être pertinents au cours du cycle 2022.»

Bill Palatucci, membre du RNC du New Jersey, a déclaré que les commentaires de Trump à CPAC étaient «importuns» et «contre-productifs».

Il a également dit qu’il craignait que les républicains perdent plus de courses comme les courses de deuxième tour du Sénat de Géorgie s’ils ne travaillent pas ensemble.

CONNEXES: Le CBP ne peut pas dire combien d’immigrants illégaux ont été libérés aux États-Unis sans date d’audience

Trump approuve déjà les candidats

Plusieurs candidats qui ont jeté leur chapeau dans le ring pour une élection en 2022 profiter déjà de l’aval du président Trump.

Ceux-ci comprennent les sens. Jerry Moran (R-KS), John Boozman (R-AR), John Kennedy (R-LA), Tim Scott (R-SC) et le gouverneur de la Caroline du Sud, Henry McMaster.

Trump a également approuvé la députée de Caroline du Nord, Madison Cawthorn, ainsi que l’ancienne attachée de presse de la Maison Blanche, Sarah Huckabee Sanders, qui se présentera pour le poste de gouverneur de l’Arkansas en 2022.

Plus récemment, Trump a approuvé la course au Sénat du membre du Congrès de l’Alabama, Mo Brooks. The Hill rapporte que l’approbation par Trump de Brooks fera de lui le favori pour la nomination du GOP en Alabama.

Trump a remporté l’Alabama en 2016 et 2020 par plus de 20 points.

CONNEXES: Rand Paul dit que les responsables de la santé «  ne supportent pas les bonnes nouvelles  » à propos de la pandémie, dit aux Américains «  Allez vivre votre vie  »

Retraite de printemps RNC en Floride

Le RNC tiendra sa retraite annuelle de printemps ce week-end en Floride, et une partie de cette réunion aura lieu à la station balnéaire de Trump à Mar-a-Lago, où Trump s’exprime.

L’événement pourrait être une offre de coopération de la part du RNC.

Certains des participants prévus pour assister et ont été mentionnés comme possible candidats à la présidentielle 2024 sont le sénateur de l’Arkansas Tom Cotton, le sénateur de Floride Rick Scott, le gouverneur de la Floride Ron DeSantis, le gouverneur du Dakota du Sud Kristi Noem et l’ancien secrétaire d’État Mike Pompeo.

Il est maintenant temps de soutenir et de partager les sources en lesquelles vous avez confiance.
The Political Insider se classe # 16 sur Feedspot de « Top 70 des blogs, sites Web et influenceurs politiques conservateurs en 2021. »