La Maison Blanche a exprimé son inquiétude face à une semaine d’émeutes en Irlande du Nord, Joe Biden rejoignant Boris Johnson et le Premier ministre irlandais pour appeler au calme après ce que la police a décrit comme la pire violence à Belfast depuis des années. L’attachée de presse du président, Jen Psaki, a déclaré que Biden restait «  inébranlable  » dans son soutien à une «  Irlande du Nord sûre et prospère dans laquelle toutes les communautés ont une voix et profitent des gains de la paix durement acquise  »